Passion Céline Dion

1968-19801981-19861987-19941995-20012002-2006

1987-1994 - Conquête du monde

Après avoir fait ses premiers pas et avoir appris la base de son métier... Céline s'attaque maintenant au monde. Céline et René font un pari que peut de gens leur donnait des chances de remporter au début: conquérir le marché français et le marché américain. Cette phase permet à Céline et à René de gravir les marches du succès une à une... et se préparer pour ce qui allait venir.

1987

Céline nous revient avec une image plus «pop» et un premier gros contrat d'enregistrement avec la multinationale CBS, maintenant devenue Sony Canada.

Le 2 avril, elle lance le disque Incognito et connaît beaucoup de succès avec Délivre-moi, On traverse un miroir, Comme un coeur froid et la chanson Incognito.

Sortie en France d'un dernier 45 tours sur étiquette Pathé-Marconi/EMI, intitulé Je ne veux pas.

Le 27 septembre, une émission spéciale de 65 minutes à la SRC lui est consacrée, sur le thème des pièces de l'album Incognito.

En France, La religieuse sera son premier 45 tours sur étiquette Carrere (une filliale de CBS).

1988

Elle reçoit un MétroStar (Métro est une chaîne de supermarchés), dans la catégorie «Jeune artiste de l'année âgée de moins de 25 ans».

Elle donne une série de 42 spectacles consécutifs au Théâtre Saint-Denis (Montréal)

Puis, elle s'envole pour Dublin (Irlande) où, représentant la Suisse, elle remporte le 30 avril, devant 600 millions de téléspectateurs, le prestigieux concours de l'Eurovision. Elle gagne ce 33ième concours avec la chanson Ne partez pas sans moi , écrite par la Suissesse Nella Martinetti sur une musique de Attila Sereftug.

En France, on lance deux albums cette année: un album compilation The best of... et Incognito.

Ella a été, encore une fois, la grande gagnante du gala de l'ADISQ, remportant 4 trophées Félix.

En Allemagne, c'est l'album Vivre qui voit le jour.

1989

Cette année Céline se prépare à sa carrière internationale, en prenant des cours d'anglais (chez Berlitz).

Elle enregistre trois duos: Can't live with you, can't live without you avec Billy Newton-Davis (album Spellbound), Wishful Thinking avec Dan Hill (album Real Love) et la chanson thème du film Listen to me, interprétée avec Warren Wiebe.

«Je ne veux pas vendre 5 millions d'album et être riche, et que cela se termine là. J'ai peur de cela. Je veux une carrière. Je veux chanter toute ma vie.»
- Céline au magazine canadien MacLean's en 1994

1990

Elle réussit une percée importante au Canada anglais et aux États-Unis avec Unison. L'album, lancé le 2 avril, sera 6 foix platine (plus de 600 000 exemplaires) au Canada et se vendra à près de deux millions de copies à travers le monde. Il est distribué dans 16 pays et sera plus tard certifié disque d'or aux États-Unis (500 000 copies) par la Recording Industry Association of America (RIAA), son premier disque d'or dans ce pays.

Céline chante à deux reprises au Tonight Show (talk-show américain de fin de soirée avec des dizaines de millions de téléspectateurs).

Au Québec, l'ADISQ lui décerne le Félix de l'artiste anglophone de l'année. En désaccord avec sa nomination dans cette catégorie, elle refuse le trophée.

1991

Elle est approchée pour enregistrer la chanson de clôture d'un film d'animation de Steven Spielberg, An American Tail: Fievel Goes West. La chanson ne verra jamais le jour chantée par Céline mais bien par Sheena Easton. L'équipe de Céline avait décidé de miser plutôt sur Walt Disney et c'est finalement Beauty and the Beast qu'elle enregistrera (avec les résultats que l'on connaît aujourd'hui!).

Le 5 janvier, Where does my heart beat now entre sur le Billboard, et y restera pendant 24 semaines montant jusqu'à la 4ième position!, dans le «Hot 100 single» et 35 semaines dans le top 50 du «Hot adult contemporary».

Elle est invitée à remettre un trophée aux American Music Awards (AMA).

Le 9 mars, elle fait ses débuts comme comédienne dans la télésérie Des fleurs sur la neige (SRC) dans laquelle elle tient le rôle principal.

Elle remporte les trophées de l'interprète féminine de l'année et de l'album de l'année (Unison) au gala des Juno Awards à Toronto. Céline est la première Québécoise à remporter ces catégories. Les Juno awards sont les prix canadiens de la musique, leur nom vient de Pierre Juneau, qui fut entre autres président du Conseil de la Radio et de la Television du Canada (CRTC).

En avril, la station de télévision Musique Plus (au Québec, une station à vocation musicale comme MTV) lui consacre un spécial de trois heures, un an après la sortie canadienne de Unison.

Elle participe à l'enregistrement de Voices that care, un collectif américain pour encourager les soldats de la guerre du Golfe.

Céline célèbre ensuite ses dix ans de carrière par une tournée du Québec et un spectacle enregistré pour la télévision au Forum de Montréal, le 19 juin.

À l'automne, elle lance un album consacré aux chansons de Luc Plamondon, auteur prolifique de l'opéra rock Starmania, entre autres. Quatre pièces de Starmania se retrouvent sur cet album, en plus de 4 pièces de répertoire et de 4 pièces inédites. L'album s'appelle Dion chante Plamondon au Québec et Des mots qui sonnent en France.

Elle reçoit, en octobre, un autre Félix et un prix spécial de l'Union des Artistes, pour souligner son succès international retentissant et sa réconcilliation avec l'ADISQ.

Le 29 octobre, elle est invitée à chanter au Centre National des Arts à Ottawa (Canada) devant le Prince Charles et Lady Diana.

Le 18 décembre, elle signe un contrat de 10 millions de dollars avec Sony Music International, soit le plus généreux contrat signé par un artiste canadien avec cette compagnie. Ce contrat était bon pour 5 albums devant être réalisés au cours des 10 années suivantes (il est maintenant échu avec la sortie de «Falling into you», moins de 5 ans après la signature).

1992

Le 29 mars, elle reçoit le Juno Award de l'interprète féminine de l'année.

Le lendemain, jour de son 24ième anniversaire, Céline interprète avec Peabo Bryson la chanson Beauty and the Beastlors de la soirée de la remise des Oscars à Hollywood. Cette chanson remporte d'ailleurs un Oscar.

Le 31 mars, elle lance son deuxième album en Anglais, Celine Dion, en direct au Tonight show, avec le slogan «Remember the name because you'll never forget the voice» («Rappelez-vous le nom parce que vous n'oublierez jamais la voix»).

Céline reçoit le 14 mai un premier World Music Award, à Monte Carlo, à titre d'interprète féminine canadienne ayant vendu le plus d'albums.

À l'été elle effectue une tournée américaine, en première partie de Michael Bolton.

Le premier juillet, jour de la Fête du Canada, elle chante à l'Exposition internationale de Seville (Espagne).

Elle reçoit un disque d'or pour avoir vendu 500 000 exemplaires de son nouvel album aux États-Unis, c'est son deuxième disque d'or aux USA, en autant de disques en anglais! Plus tard cet album sera certifié double platine (son premier chez Oncle Sam), tout comme la bande sonore de Beauty and the beast.

À l'automne, elle fait une tournée en Australie, en Europe et au Japon.

Elle participe à l'enregistrement du concert «For our children», produit à Los Angeles (États-Unis) par Walt Disney, et dont les profits sont versés à une fondation pédiatrique contre le SIDA.

L'ADISQ lui décerne 2 Félix.

Céline participe à la bande sonore de Tycoon, la version anglaise de Starmania. Elle prête sa voix pour les chansons de Ziggy et Tonight we dance

Sont aussi sorties cette année les chansons inédites Love you blind et Cry just a little, en «face B» de certains simples extraits de l'album éponyme.

1993

Au début de l'année, elle reçoit le prix de «Personnalité de l'année» (pour 1992), dans le domaine des Arts et Spectacles, par le quotidien montréalais La Presse.

Le 19 janvier, elle chante pour le président élu des États-Unis (M. Bill Clinton), lors du gala «Celebration for youth» pour son investiture, au Kennedy Center de Washington. Elle n'y chante qu'une chanson (Love can move mountains) mais est félicitée personnellement par la première dame du pays (Mme Hillary Clinton).

Le 27 janvier, lors de la soirée des American Music Awards, elle chante Beauty and the Beast avec Peabo Bryson.

Le 2 février, elle remporte avec Peabo Bryson, lors de la 35ième cérémonie des Grammy Awards, un trophée pour Beauty and the beast. Après la soirée, elle est invitée par Sony à manger au restaurant avec d'autres artistes récipiendaires, dont Michael Jackson.

Le 20 mars, elle reçoit le trophée spécial du magazine Billboard (véritable bible de la musique) pour souligner ses réalisations sur la scène internationale, le «Billboard International Creative Achievement Award».

Le lendemain, elle est couronnée reine du gala des Juno Awards. Non seulement elle a animé le gala d'une brillante façon et y a chanté 2 chansons mais en plus elle a remporté 4 trophées!

En septembre, la compagnie Disney enregistre un spécial de 90 min sur Céline au Capitole (salle de spectacles à Québec). Ce spécial sera présenté à la grandeur des États-Unis via le Disney channel (auditoire d'environ 30 millions de personnes) et au Canada par le réseau CTV le 5 décembre. Cette émission sera disponible sur vidéocassette en 1995, sous le titre de The Colour Of My Love Concert Video.

Au gala de l'ADISQ, elle reçoit 2 autres Félix récompensant son succès en Anglais et à l'étranger.

Elle enregistre un autre duo, avec Clive Griffen cette fois, pour la bande originale du film «Sleepless in Seattle» («La magie du destin»). Il s'agit de la chanson de clôture, When I fall in love.

Le 8 novembre, elle lance son album The Colour of my Love, à la discothèque montréalaise Metropolis.

Sony distribue en Europe seulement une compilation des premiers succès de Céline, sous le titre Les premières années.

En décembre elle enregistre un spécial de Noël pour la chaîne de télévision américaine NBC. Elle y interprète The Christmas Song (cette chanson se retrouve sur l'album «David Foster Christmas album»). Parmi les autres invités de ce spécial, on retrouve Julio Iglesias, Natalie Cole et Johnny Mathis.

Cette année paraît aussi un duo avec Mario Pelchat, Plus haut que moi, sur l'album de ce dernier.

1994

Au début de l'année elle commence à faire la promotion de la compagnie de la Baie d'Hudson (La Baie) (magasin à rayons), elle vient de signer un contrat de $500 000 avec la plus vieille compagnie à charte au monde. Elle a déjà vanté les produits de Chrysler, Simpson's et de Coke Diète.

Le 12 février, elle connaît avec The Power of Love le plus grand succès jamais réussi par une artiste canadienne. Elle demeure #1 au palmarès du prestigieux magazine américain Billboard, le Hot 100 Singles pendant quatre semaines!

Le 22 février, elle est invitée, par Michael, à participer au spécial télé mettant en vedette la famille Jackson, «The Jackson family honors», enregistré à l'Hôtel MGM de Las Vegas et diffusé sur NBC.

Au gala des Juno, elle reçoit le trophée de l'interprète féminine de l'année pour une 4ième année consécutive!

«La puissance derrière la chanson (The Power Of Love)... est sa voix à tout casser, qui change une vieille balade sentimentale en une aria pop montante. Cette voix glisse aisément des doux murmures jusqu'aux notes les plus hautes, une douce sirène qui combine force et grâce»
- Charles Alexander, Time Magazine

En septembre, lors d'une série de spectacles à guichets fermés à l'Olympia de Paris, on enregistre, les 28 et 29, un second disque en concert. Il sera lancé à la fin de l'année, sous le titre de Céline Dion à l'Olympia.

À la remise des Félix du gala de l'ADISQ, elle remporte le même titre qu'aux Juno (Interprète féminine de l'année) en plus de remporter deux autres Félix!

Le 24 novembre, Céline reçoit un disque diamant pour souligner les ventes de 1 million de copies de l'album The colour of my love, au Canada. C'est la première artiste québécoise à franchir ce cap.

Cette année encore, elle interprète une autre chanson de Noël, cette fois pour l'album A very merry chipmunk, avec Alvin et les chipmunks, elle y chante Petit Papa Noël presque totalement en français!

Céline a également fait deux autres collaborations: l'album Kumbaya 1994 et Les enfoirés du Grand Rex. Sur l'album Kumbaya 1994, elle y chante une chanson inédite Send me a lover, (disponible aussi sur l'album In Between Dances, dont les profits ont été versés à la recherche contre le cancer du sein). Sur l'album Les enfoirés au Grand Rex elle chante un duo «live» avec Jean-Jacques Goldman, Là-bas.


Créé et maintenu par:  Sylvain Beauregard, ©1996-2006Hébergé chez 1 and 1